Comment progresser au trail ?

Il existe des gestes que vous pouvez accomplir afin de progresser au trail. De la sorte, la course dans la nature sera plus aisée pour vous, tandis que d’autres vont perdre de la vitesse inutilement. En ce qui concerne la progression au trail, il sera judicieux de présenter ici le cas de la progression dans les montées.

La grimpée des cotes

Lorsque vous voulez progresser en trail et précisément au niveau de la grimpée, vous devez parvenir à garder votre énergie. Mais en même temps, vous devez avancer rapidement. Comment ? Dès le bas de la côte, ralentissez votre foulée afin d’avoir le tempo qu’il faut pour cette étape. De manière plus pratique, faites des foulées plus courtes avec une amplitude plus réduite. Plus vous allez réaliser de petits pas, plus vous éviterez de vous fatiguer.

Vos bras également vont vous être utiles afin de grimper efficacement. Penchez votre corps en avant et balancez vos bras au rythme de votre course. Le petit plus est de ne pas avoir les yeux rivés sur vos pieds. Vous devez regarder plus loin à une distance d’au minimum 4 foulées afin d’anticiper sur les obstacles. Certaines personnes rechignent à faire des parcours plus longs et affrontent directement les obstacles. Abstenez-vous en. Passez soit à gauche soit à droite, peu importe, tant que vous éviterez de vous fatiguer inutilement sur le parcours.

L’usage de la marche

Certaines personnes pensent à tort que l’usage de la marche ralentit lorsqu’on fait du trail. La réalité est que pour les dénivelés positifs, elle est une excellente option. Vous pouvez opter pour la marche canard pendant les moments où vous ne ferez pas de longs efforts. Puisque la cage thoracique est comprimée, malgré ses bénéfices, vous ne devez pas l’utiliser longtemps. Dans le cas des longues distances, la marche simple est plus adaptée. Le bâton est idéal pour vous aider ici.

Vous pouvez piquer vos deux bâtons dans le sol ou alors, utiliser un seul. Toutefois, lorsque la pente est particulièrement raide, il est conseillé de privilégier les deux bâtons. Au moment de finir la pente, ne commencez pas à courir directement. Faites attention de vous adapter doucement au changement de rythme. Augmentez la fréquence et l’amplitude de vos pas au fur et à mesure.

La maitrise des montées

La maitrise des montées du trail vous oblige à ralentir. En effet, elles vous demandent plus d’énergie que les autres surfaces. Elle joue énormément sur votre rythme cardiaque et vous vous essoufflez rapidement. De la sorte, il est important de franchir cette étape avec lenteur ou alors à un rythme qui vous permettra d’économiser votre énergie. Cette énergie, vous en aurez besoin au moment des descentes ou alors sur la partie plate.

Le but lorsque vous souhaiter progresser au trail et le gagner, n’est pas de courir le plus vite, mais d’avoir de l’énergie en réserve. Par conséquent, vous devez économiser vos forces lors des montées en adoptant les techniques citées plus haut. De plus, l’important n’est pas toujours de gagner lors d’une course de trail, mais de parvenir à achever le parcours surtout s’il s’agit d’une longue distance.